Instinct / Corps

Comment survivre ?

AUTONOMIE / AGIR 
Puissance.Valeur. Respect. Protection. Harmoniser. Confort. Entreprendre, Appartenance. Survie physique et psychologique. Actes spontanés. Coordination physique. Sensualité. Energie & motivation pour agir. Attitude face au changement. Créativité dans l’action. Comparaison entre présent et passé. Colère.

Le centre Instinctif (intestinal, de corps) est basé sur le corps. Il est le lieu de notre énergie vitale, de notre coordination, de nos pulsions, de nos réflexes de défense, de fuite, d’agressivité, se traduisant par des comportements immédiats et répétitifs. 

C’est le centre de notre énergie vitale, de notre coordination physique et physiologique (respirer, marcher, etc.), de nos actes spontanés, de notre créativité dans l’action, qui assure notre survie. Il est lié au cerveau reptilien, qui nous renvoie à nos instincts. Son fonctionnement est binaire et sans nuance. Pour ce faire, il compare le présent aux situations passées semblables et choisit d’agir ou non, de changer ou non. 

  • Préoccupations liées à la sécurité et à la survie
  • Réactions impulsives face au danger ou aux défis,
  • Besoin de contrôler son environnement et de prendre des mesures pour assurer sa sécurité 
  • Capacité à détecter les menaces potentielles et à réagir rapidement en conséquence 
  • Sensibilité aux signaux corporels et instinctifs, comme les sensations physiques de peur ou de danger 

Le centre instinctif orienté vers l’extérieur cherche le contrôle sur les autres et le monde extérieur. Orienté vers l’intérieur, il est préoccupé par le contrôle de soi.

Les personnes avec un centre instinctif dominant font bouger les choses, sont déterminées, voire audacieuses et courageuses. Ils gèrent le concret. Sensibles au contrôle de leur environnement, elles s’engagent dans le monde d’une manière active et énergique en recherchant l’autonomie. Elles sont souvent à l’écoute de leur instinct et de leur intuition, ‘sachant’ en quelque sorte ce qui se passe ou ce qui doit se produire sans nécessairement pouvoir l’expliquer. Très conscientes de leur environnement, elles savent saisir les opportunités de changement ou voir comment faire avancer une situation. Elles peuvent être fortes, stables, ancrées à la terre et connectées à la vie lorsqu’elles sont en bonne santé. Quand elles ne sont pas en contact avec leur propre colère, ces personnes peuvent inconsciemment agir négativement.

La répression du centre instinctif peut se manifester par sa neutralisation mais aussi par une hyper-activité consacrée à l’enchaînement compulsif de petites actions inutiles.

L'émotion motrice : la colère

Allégorie du triomphe de Vénus, détail, Agnolo Bronzino, vers 1545.

Un Type Instinctif est principalement géré par ses pulsions et sa colère. Cette colère est inconsciemment son moteur (l’agressivité, a pour fonction de prendre le dessus sur un adversaire, une proie). Elle vient de la réponse instinctive à un sentiment d’interférence ou de désordre qui perturbe son fonctionnement et son intégrité. Il a un désir d’indépendance et de contrôle sur son propre environnement, passant rapidement à l’action, souvent sans réflexion et peu d’émotions. Un instinctif est aussi quelqu’un qui va résoudre dans l’action une tension qu’il vit émotionnellement ou mentalement.

La colère permet de rendre la souffrance supportable : elle créé l’illusion de pouvoir reprendre le contrôle de la situation, d’avoir une possibilité d’agir, et ainsi elle soulage.

Les types de la triade instinctive ont des dons et des problèmes liés à leur instinct. En bonne santé et équilibrés, ils possèdent de fortes compétences relationnelles avec les autres et leur environnement. En mauvaise santé, leurs compétences relationnelles deviennent déséquilibrées.

L’expression la plus saine du centre instinctif apporte l’intuition, la capacité de connaître et de décider du meilleur plan d’action sans avoir besoin d’y réfléchir beaucoup. Il apporte également tous les avantages de l’ancrage de la conscience à ‘l’ici et maintenant’: présence, pleine conscience, enracinement, stabilité, centrage, équanimité, honnêteté, patience et fluidité. 

La sur-utilisation de l’énergie instinctive conduit à des déséquilibres : tension, colère, réactivité, incapacité à prévoir suffisamment ses actions liées à l’incapacité de se connecter profondément avec son cœur et sa tête.

Les Instinctifs : Types 8, 9, 1

carte Centre corps-01

Vocabulaire d’action :
 ‘je sais ce qu’il faut faire,
‘je crée’, ‘je veux modifier’

Les Types 8, 9 et 1 répondent principalement à la vie depuis le centre instinctif, recherchant le leadership, la paix ou la perfection.

Le Type 8 externalise la colère et la met en scène, la projetant vers l’extérieur. Il agit pour avoir de l’impact, du contrôle, du pouvoir sur le monde qui l’entoure.
Le Type 9 refoule la colère (et ses instincts). Il recherche un équilibre entre utilisation intérieure et extérieure de la colère qui peut le paralyser ; il agit peu pour éviter le conflit et pour ne pas contacter sa propre colère enfouie en lui. 
Le Type 1 intériorise la colère en essayant de la contenir. Il en est conscient mais choisit de la canaliser : il agit pour avoir du contrôle sur lui-même et se juge car il n’est jamais assez parfait. 

error: