connexions-type

La dynamique d'un Type

Contrairement à la plupart des typologies, l’Ennéagramme vient nous éclairer sur les dynamiques de notre personnalité au cours de notre vie. Outre les 2 ailes situées sur le cercle, chaque Type a des connexions directes (lignes) avec deux autres Types, qui représentent une direction d’intégration menant à l’épanouissement (vers notre essence) et une direction de désintégration qui va renforcer nos mécanismes égotiques.

Ces deux connexions viennent apporter à notre personnalité les caractéristiques supplémentaires relatives à ces 2 Types sans changer la motivation de notre base. Ils viennent ainsi s’agglomérer à notre structure principale pour l’influer, à un même niveau de conscience. Cela signifie qu’il y a un grand changement dans notre état interne et notre apparence extérieure lorsque nous nous connectons. 

Tout comme avec les ailes, vous pouvez reconnaître un lien intuitif entre votre base et vos points de connexion. Ils sont à considérer pour avoir une image complète de vous ou de quelqu’un d’autre. 

Intégration/Désintégration

Consciente et volontaire, l’intégration relève d’un rééquilibrage des centres pour atteindre dans l’idéal une congruence dans leurs fonctionnements. Elle nécessite une démarche personnelle, tel un processus d’abandon conscient des aspects de notre Type qui nous bloquent, sans tenter d’adopter un comportement idoine, et de tomber alors dans la contre-passion.

Inconsciente, la désintégration relève d’un déséquilibre des centres;, où, sous l’effet d’un stress négatif, un Type est de plus en plus sous l’emprise de sa compulsion et va manifester ses aspects les plus négatifs.

Intégration interne

On parle d‘intégration interne quand le Type se sent en sécurité et se libère de sa compulsion. La maîtrise de sa passion permet l’accès à la vertu de son Type et va manifester les aspects les plus positifs de sa Base. Accessible à partir d’un niveau de santé moyen (niveaux 3/4), elle ne concerne pas ce que nous ‘devons faire’, mais plutôt un abandon conscient des aspects de notre Type qui nous bloquent et une mise en valeur des parties saines.

Intégration externe

L’intégration devient externe quand le Type se connecte à un autre pour y ajouter les qualités de ce Type. Certains parlent de point de sécurité car il correspond à notre zone d’épanouissement, un lieu qui nous est forcément inconfortable au début car nous le connaissons et maitrisons mal mais qui mène par la suite à plus liberté.

Par exemple, en se déplaçant vers le Type 5, sa direction d’intégration, le Type 7 découvre sa vertu, la tempérance.Toujours aussi joyeux mais avec plus de retenue, de mesure, il apprend à aller plus au fond des choses, à réaliser ses projets. Il arrive à se contenter du monde tel qu’il est. En continuant sur cette voie, l’apport des caractéristiques positives du 5 l’aide à faire preuve de plus de discernement et de réalisme. L’optimisme débridé fait place à une approche plus rationnelle de la vie. Il devient capable de sentir qu’il est parfois nécessaire de se donner de la peine pour parvenir à ses buts.

Principe d’intégration (Type 1)

Vers l’intégration : équanimité, sérénité, énergie calme ancrée, curiosité enfantine, concentration, joie immersive, transcendance, atteinte sans effort des objectifs, compassion, gentillesse, grégarité.

Désintégration interne

On parle de désintégration interne quand le Type est stressé et sous l’emprise de sa compulsion d’évitement. Elle relève de la sur-utilisation du centre préféré. C’est un moyen de compenser un déséquilibre dans notre psyché. Nous allons manifester les traits les plus négatifs de notre base

La désintégration remonte la hiérarchie des centres. En tant normal, le centre réprimé est sous-utilisé. En cas de désintégration interne, il se met à fonctionner mal ou plus du tout, puis le centre préféré s’effondre à son tour.

Désintégration externe

La désintégration devient externe quand le Type se connecte à un autre pour y ajouter les défauts de ce Type. Une désintégration interne précède ce type de désintégration, même si l’intervalle de temps entre les deux phénomènes peut être très court. A partir d’un certain moment, les deux ont lieu en parallèle.

Elle relève de l’augmentation de la répression du centre réprimé. Pour qu’elle se produise,  la compulsion d’évitement du Type a été mise en échec et de ce fait, l’orientation n’est pas atteinte.  

Certains parlent de point de stress car il correspond à notre zone de repli, là ou nous cherchons la sécurité face au stress. Le Type est amené à chercher des réponses en dehors de sa norme car ce à quoi il est habitué ne semble plus fonctionner.

Par exemple, en se déplaçant sous stress vers le Type 1, sa direction de désintégration, le Type 7 dispersé devient soudainement perfectionniste et critique comme le 1. En continuant sur cette voie, l’’apport des traits négatifs du 1 l’amène à ressentir le besoin de se concentrer pour atteindre son objectif, il travaille de plus en plus dur, en croyant qu’il est le seul à effectuer les choses correctement. Se forçant à rester discipliné, il souffre des limites que cela impose. L’enthousiasme cède sa place à place la critique, et il se met à faire la leçon.

Principe de désintégration (Type 1)

Vers la désintégration : inertie, mélancolie, tristesse existentielle, épuisement, inhibition émotionnelle accrue, isolement.

Dans la tradition, on enseigne un sens d’intégration et de désintégration externes pour chaque Type (lignes fléchées). Dans les faits, il est observé que la dynamique est plus complexe car le sens d’intégration/désintégration dépend avant tout du centre que l’on réprime. 

Par exemple, le Type 7 va généralement réprimer son centre émotionnel mais certains négligent tout d’abord leur centre instinctif. (notion de variantes alpha ou Mu). La direction d’intégration et de désintégration se trouve inversée.

Points de ressources

L’approche empirique nous a montré que nos deux connexions peuvent fournir mutuellement des ressources supplémentaires à notre structure car il nous est possible d’accéder au meilleur des deux Types avec un travail de prise de conscience. 

En bonne santé ou détendu dans notre être, les qualités secondaires élevées des points de stress et de sécurité soutiendront une sorte de spirale ascendante. Les talents et les ressources des deux ailes sont également disponibles lorsque quelqu’un opère hors de la perspective saine de sa base.

En mauvaise santé ou stressé, le comportement névrotique du Type et les défenses du point de stress et de sécurité peuvent se manifester sous forme de spirale descendante, se renforçant mutuellement. Les aspects négatifs des ailes viennent compléter la personnalité.

error: